ILS REVIENNENT A LEURS PREMIERS AMOURS

   En 1996, les ingés Webseine s'appelaient ADL système. A cette époque encore bénie de l'innovation, ils avaient été à l'origine des échanges voix/données en temps réel sur une seule ligne analogique, dite SYS315. Certains d'entre vous se souviennent certainement de cette plateforme de communication que Bill Gates avait nommée US INTERPRISE ; on en trouve encore quelques articles et photos en cherchant bien sur Google. Bardé de brevets internationaux prometteurs et vite abandonnés, SYS315 entièrement réalisée en France, avait été, comme un film d'auteur, brillamment saluée par la profession et totalement boudé par le public, encore loin de penser qu'un jour les écrans tactiles remplaceraient les claviers.
   Comme d'habitude, si les innovations technologiques étaient bien là, le marché, lui, n'était pas au rendez-vous et, pour maintenir leur boîte en vie, les ingés développeurs logiciel d'ADL système mirent leurs talents à la disposition de grands groupes industriels. Mais, le grand tsunami du web des années 2000 passant par là, ADL système devenu LA.net entretemps, envoya certains de ses ingés en formation et en embaucha d'autres, mêlant subtilement les développements matériels, logiciels, la création de sites hyper graphiques voir la fourniture de matériel et pourquoi pas les dépannages, c'était tutoyer l'absurde ! Trop c'est trop ! D'ailleurs, les flots du tsunami étant retournés au large en aspirant l'économie, la crise se chargea de piétiner l'absurde au profit d'un recentrage drastique sur les premiers amours des ingés, les développements logiciels par les métiers du web, d'où WEBSEINE ! Et parce qu'on n'empêchera jamais les ingés d'origine d'être les champions de la bien heureuse R&D d'antan, les voilà prêts à tenter une percée vers l'édition, mais de quelle édition est-il question, de logiciels ? Trop facile…
C'EST PAS SERIEUX !

   Notre site « Gecko vert facétieux » avait vécu et vanter tous les développements réalisés pour Thalès, Sanofi, Rians ou Xynergy en passant par tout un tissu de PME régionales fidèles, devenait inintéressant dès lors que les développements logiciels « sur mesure » sont cousus à même l'exigence qui n'est jamais la même d'une entreprise à l'autre. Alors, l'équipe rédactionnelle de notre nouveau site a décidé, unilatéralement, de supprimer les boutons, le menu et ses menus déroulants, les fiches techniques barbares, les photos de façades d'usine des clients, les animations qui font mal aux yeux et les exercices de styles inutilisables. DAILY WEBSEINE n'est pas un média raisonnable rédigé par de brillants journalistes parfaitement formés à la manipulation des chiffres et statistiques, mais une simple feuille de choux jubilatoire et vraiment pas sérieuse.


WEBSEINE EDITEUR, une tuerie !

   Pourquoi une tuerie ? Parce que la romancière de l'équipe WEBSEINE ne s'est pas bien comportée avec les éditeurs parisiens, à moins que ce soit le contraire, allez savoir !!
   Premier bouquin de WESEINE EDITEUR et premier bouquin publié par notre romancière, avouez qu'on cumule les handicapes. En plus, comme on aime les défis tordus, on lui a donné un coup de main en créant un site concours pour la sortie de son polar CO INCIDENCE, Tome 1, Sous Influence. Ne vous privez pas d'aller y télécharger les premiers chapitres gratuits, voir l'acheter, vous verrez que vous serez vite accros mais, pas de panique, le tome 2 est prévu pour l'été 2015. Et le tome 3, alors ? www.co-incidence-leslivres.com

La vraie méteo WEBSEINE

Admettons, une fois pour toute que
la météorologie n'est pas notre métier
et laissons les pros en parler
savamment à notre place.

Nous, on aime bien ce site là :


L'EDITO DU CLIENT :
HISTOIRE DU LIERRE QUI VOULAIT TRAVERSER LA ROUTE SANS SE FAIRE ECRASER

   Quand j'ai reçu le mail de Webseine m'invitant à la rédaction de quelques lignes pour l'édito de leur nouveau site, je me suis dis « Tiens, voilà une bonne occasion pour moi de parler de ce qui m'a fait hurler, comme tous les professionnels de la route, l'éco taxe » J'ai donc entamé la rédaction d'un pensum sérieux basé sur des réalités économiques calamiteuses tout en fustigeant des décisionnaires malavisés pour ne pas dire malappris, voir malotrus… Mais, mon pamphlet tournant rapidement à l'aigre politique, je m'écartais trop de la philosophie du Daily Webseine et risquait la censure inverse pour manque d'humour ! C'était sans compter sur la poésie qu'il faut savoir décrypter à même la polémique et j'ai donc résolu le problème en vous parlant des effets bénéfiques de l'éco taxe sur la nature, voilà la chose.
   Quelque part, sur un axe routier traversant la Seine Maritime, le pied d'un de ces portiques flambants neufs s'est vu immédiatement squatté par un superbe lierre bien vigoureux. Vaillamment, de semaines en semaines, profitant de son tuteur de luxe, la liane s'est faufilée entre les engins de contrôles et autres caméras, pour redescendre de l'autre côté, ah la belle plante ! A chaque fois que je passais par là, le lierre sympa épaississait transformant, petit à petit, l'odieux portique en pergola géante. J'avais même pensé m'arrêter au bord de la route, au prochain printemps, pour l'unir à un beau rosier grimpant. Seulement voilà, la politique ayant ses raisons que la plus élémentaire raison ignore, une équipe d'entretien a dégommé le beau lierre rendant son intégrité parfaitement inutile au portique. Décidemment, je n'ai pas du tout envie de vous parler de l'éco taxe ! Jean-René RHODODENDRON

LES STARS DU COIN

www.celtica.fr